Jean-Baptiste Bernaz, World Cup Aarhus 2018

Jean-Baptiste Bernaz, 9ème après une très belle medal race (Vidéo du mois).

Extrait des propos de J2B avant la compétition.

« Le plan d’eau est difficile. Quoi qu’il arrive, le vent vient de terre donc il bouge beaucoup en direction et en intensité. Ce n’est pas aléatoire mais c’est compliqué, surtout qu’on va être 160 concurrents, donc ça fait des flottes denses avec des groupes de plus de 50 bateaux. Il faudra prendre de bons départs pour pouvoir suivre le vent sans être gêné par les adversaires.
Comme souvent avant les épreuves, on exploite les dernières navigations d’entrainement pour mettre l’accent sur ce qui va être important en fonction des conditions. Donc on va travailler les départs pour se mettre en confiance.
J’ai mis un peu de temps à me remettre du virus que j’ai attrapé à Marseille. J’ai perdu 5kg en deux semaines mais ça va mieux. J’ai repris la muscu et j’ai pris 15 jours de vacances au vert et au frais au lac d’embrun avec rando et sports nautiques au programme. Pas de navigation pour arriver frais avant le championnat qui va être long. Ça ne devrait pas être trop physique mais plutôt nerveux. Il va se passer plein de choses. Il faudra garder son calme. »

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *